Achillée millefeuille

Ses minuscules fleurs blanches ou rouges pâles forment des grappes au bout de longues tiges et attirent les insectes de toutes sortes. Les feuilles sont finement dentelées et dégagent, quand on les froisse, une odeur caractéristique âcre et épicée.

Les substances qu’elles contiennent ont été déjà étudiées scientifiquement et de manière détaillée. Leurs propriétés ne sont pleinement efficaces que lorsqu’elles agissent ensembles, de façon très complexe.

Botanique

Elle pousse dans les prairies, champs cultivés et talus. Très commun et répandu sur terrains secs.

Origine

Europe, Nord de l’Asie et l’Amérique du Nord.

Composition

Huile essentielle.

L’achilléine constitue le principe amer de la plante.

Utilisation Thérapeutique de l’Achillée millefeuille

Tonique, amer, carminatif, spasmolytique.

Antiseptique, expectorant, astringent.

L’Achillée a des effets anti-inflammatoires, bactéricides, antispasmodiques.

Usage externe : pouvoir cicatrisant et anti-inflammatoire pour les maladies de la peau et des muqueuses.

Indication :

Usage interne de l’Achillée :

Troubles gastriques et intestinaux (inflammation, diarrhée, flatulence, spasme) Elle élime les ballonnements et stimule la digestion.

Usage externe de l’Achillée :

Maladies de la peau et des muqueuses.

Achillée, anti-inflammatoires bio, bactéricides naturel, antispasmodiques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *