Les fruits et légumes d’automne et leurs vertus

On ne le répétera jamais assez : il faut consommer les fruits et légumes de saison ! C’est bon pour la planète, c’est bon pour la santé et ça permet de varier les saveurs en cuisine d’une saison à l’autre. Autant d’arguments qui donnent envie de savourer les fruits et légumes d’octobre, de novembre et de décembre :

Les fruits et légumes d’octobre

En octobre, on fait le plein de blettes, betterave, brocolis, carottes, choux, citrouilles, courges, épinards, fenouil, maïs, poireaux, poivrons, pommes de terre, potirons et champignons. Pour les fruits, on met dans le panier des avocats, des bananes, des châtaignes, de citrons, des figues, des tomates, du raisin, des prunes, des pommes, des poires, des noix, des noisettes, des kiwis, des mûres et des mandarines. Et parmi ces délicieux fruits et légumes on trouve donc le kiwi et sa vitamine C, le potiron riche en bétacarotènes, la pomme riche en antioxydants et en fibres, le chou et son pouvoir antioxydant, la poire source d’acide folique… Côté repas, on se fait plaisir avec des recettes d’apéro dînatoire délicieuses comme les noix de Saint-Jacques aux poires et au fromage.

Les fruits et légumes de novembre

En novembre, au rayon légumes, on peut ajouter les endives, les rutabagas, la mâche et les radis. Et au rayon fruits, on trouvera des citrons, clémentines, ananas, oranges, papayes, dattes et pamplemousse. On fait le plein de bonnes choses en novembre donc avec notamment la mâche source de vitamine C et de fibre et le pamplemousse riche en vitamine C également. Quoi de mieux que de piocher dans ces légumes pour des idées d’apéritif de saison ?

Les fruits et légumes de décembre

En décembre, c’est au tour des ignames et de la salade chicorée de faire leur entrée chez les légumes et des litchis et marrons de s’imposer parmi les fruits. Les marrons sont riches en amidon résistant qui est très bénéfique pour l’intestin. Ils trouvent leur place dans un repas de Noël dans un velouté potiron et marrons absolument délicieux.

Quelques remèdes pour sauver nos plantes

Comme les humains, les plantes peuvent tomber malades. Champignons, insectes ou encore pollution mènent parfois la vie dure à certaines végétations. Découvrez dans ce billet de blog, certaines façons de protéger vos plantes préférées contre certains de leurs pires ennemis.mildiou-feuilles

Combattre le mildiou

Le mildiou est l’ennemi juré des viticulteurs. C’est un ensemble de moisissures qui s’apparente à un champignon et causé par des parasites microscopiques.Le mildiou s’attaque notamment aux vignes, mais également aux pommes de terre et aux tomates. Certaines formes de mildiou sont aussi susceptibles de parasiter les plantes maraîchères, le tabacs ou même la canne à sucre.

Pour prévenir l’arrivée du mildiou on utilise notamment de la bouillie bordelaise. Cette solution fongicide contient notamment du sulfate de cuivre qui permet de bloquer le germe du mildiou. La bouillie bordelaise est notamment reconnaissable car elle est composée d’une substance bleue. On en voit régulièrement à l’automne ou au début du printemps sur les arbres fruitiers. C’est un traitement uniquement préventif qui agit localement.

cochenille

Éradiquer les cochenilles

Les cochenilles 

sont des nuisibles très réputés dans les jardins. Ils ont la forme d’insectes minuscules et ont tendance à pondre leurs larves sous forme de « petit morceau de coton blanc ». Ces insectes se nourrissent de la sève de la plante qui va mourir petit à petit si rien n’est fait.

Dès que vous voyez la traces de cochenilles : agissez ! Retirez-les traces blanches au coton-tige avec de l’alcool si vous en voyez très peu sur la plante. En revanche pour les grosses contaminations, vous devrez utiliser une solution spécifique anti-cochenille. Pulvérisez la solution sur la plante et veillez bien à ce que ces nuisibles ne réapparaissent pas quelques jours plus tard !

Enregistrer

Jardinage : comment entretenir ses plantes médicinales ?

Outre les fleurs, les légumes ou bien encore les herbes aromatiques, le jardin peut également être le lieu où l’on peut planter des plantes qui guérissent. En plus les plantes médicinales ne demandent pas plus d’entretien que les autres. Pour ceux qui veulent se lancer dans leur culture, nous vous proposons quelques conseils de jardinage pour entretenir vos plantes médicinales.

Nos conseils de jardinage pour faire pousser des plantes médicinales.

Nos conseils de jardinage pour faire pousser des plantes médicinales.

Continue reading

Quelles plantes médicinales avoir dans son jardin ?

Si vous avez une serre de jardin, des jardinières sur votre balcon ou tout simplement un petit bout d’espace vert à aménager, pourquoi ne pas y mettre des plantes médicinales ? La culture de certaines plantes à usage médical est simple et ne demande pas plus d’entretien que quelques arrosages réguliers. On vous dit tout à ce sujet.

Plantes qui soignent : que faut-il acheter en jardinerie ?

Plantes qui soignent : que faut-il acheter en jardinerie ?

Continue reading